CAMPAGNE ELECTORALE A CONSTANTINE : Les activités de proximité, le pari des indépendants pour attirer les électeurs

Certains journaux édités dans l’Est du pays ont relevé, mardi, dans le cadre de la couverture de la campagne électorale des législatives du 12 juin prochain, que les candidats des listes indépendantes misent sur les activités de proximité pour attirer des électeurs. Le quotidien En-nasr, d’expression arabe, édité à Constantine a ainsi titré dans sa Une : ’’Les listes indépendantes misent sur les campagnes de proximité pour attirer des électeurs’’ et à cet effet, le rédacteur de l’article rapporte que les candidats des listes indépendantes ont ‘’délaissé les méthodes traditionnelles habituelles des campagnes électorales’’, et sont descendus sur le terrain, privilégiant, depuis le lancement de la campagne électorale, la proximité pour convaincre les électeurs. L’article relève également que les candidats des listes indépendantes ‘’rivalisent’’ pour organiser les meilleures sorties sur terrain pour attirer les électeurs. En-nasr a aussi publié en page 4, un article intitulé : ‘’Le système de liste ouverte motive tous les candidats à se rendre sur le terrain’’, qui souligne que le système de liste ouverte aux élections législatives inclut dans la nouvelle loi électorale a ‘’motivé tous les candidats des listes de partis politiques ou indépendantes à participer dans l’animation de la campagne électorale’’ avec l’espoir de décrocher un siège dans la prochaine Assemblée populaire nationale (APN). De son côté, le quotidien d’expression arabe ‘’Ayn El Djazair’’, édité à Constantine a souligné la présence ‘’remarquable’’ de jeunes candidats sur les listes électorales des prochaines législatives, détaillant dans un article intitulé, ‘’Les jeunes visages pèsent de tout leur poids’’, que les élections législatives du 12 juin prochain se distinguent par leur ‘’ouverture sur de nouveaux horizons loin des stéréotypes habituellement présents dans ce genre de rendez-vous électoral’’. Le rédacteur de l’article a souligné que cette nouvelle voie empruntée dans le choix des candidats pour cette échéance politique motive ‘’la présence des jeunes par excellence’’. De son côté, le quotidien ‘’Al-Raya’’ d’expression arabe s’est focalisé sur la déclaration du président du parti Jil Jadid, Sofiane Djilali, faite lundi depuis Sétif, lors d’un meeting au cours duquel il a estimé que ‘’la situation ne changera pas dans le pays sans la participation du citoyen aux élections’’. La même publication a relayé une autre déclaration de Sofiane Djilali à travers laquelle il assure que le combat pour sa formation politique actuellement était ‘’la construction d’une réflexion et d’une prise de conscience politique’’ dans le but d’inciter les citoyens à participer aux prochaines échéances électorales. Le quotidien d’expression française ‘’L’Est Républicain’’, édité à Annaba, a répercuté la déclaration de Moussa Touati, le président du Front national algérien (FNA), depuis Jijel, dans laquelle il a relevé que ‘’les prochaines élections sont une étape pour mettre fin à l’Assemblée populaire nationale désignée et élire des représentants plébiscités par le peuple’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 19 =