ATTEINTE AUX SYMBOLES NATIONAUX: Des avocats saisissent la justice

Une requête a été déposée, dimanche matin, officiellement, auprès du doyen des juges d’instruction près le tribunal de Sidi M’Hamed, contre Amrane Ait Hamouda dit «Noureddine», pour atteinte aux symboles nationaux. «La requête a été accompagnée d’une action civile», a indiqué l’un des membres du collectif des avocats constitués dans cette affaire, Me Hasna Bourenane. Elle a précisé, dans une déclaration que les avocats Hassan Touati, Mohamed Zouaoui, Ibrahim Boutera et Adel Smail se sont associés au profit des petits-enfants de l’Emir Abdelkader en l’occurrence Amira Badiâ El Djazairi El Hosseini, Zhor Assia et Atika Boutaleb. «La requête concerne également Messali El Haj et le président Houari Boumediene. Elle a été également déposée au nom de citoyens», ajoute l’avocate. Les avocats mettent en avant «l’atteinte aux symboles de l’Etat, la diffamation et les injures, les fausses déclarations et l’usurpation de fonction».

En outre, une plainte a été déposée contre la chaine de télévision ayant diffusé l’entretien. L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a convoqué, samedi dernier, le directeur de la chaine «El-Hayat TV» en vue d’une «mise au point» sur les déclarations de l’ancien député, Noureddine Aït Hamouda lors d’une mission diffusée vendredi passé. Les attaques contre des personnalités historiques ont créé une grande polémique voire une indignation et dénonciation notamment sur les réseaux sociaux, appelant à des poursuites judiciaires contre l’ancien député. Cette interview a suscité plusieurs interrogations notamment sur le timing de sa diffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 3 =