Assassinat de trois Algériens par les forces marocaines: « l’Etat œuvre à la sécurisation de toutes les régions du pays »

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud, a affirmé, lundi à Alger, que l’Etat œuvrait à la sécurisation de toutes les régions du pays, et ce, suite à l’assassinat qui a couté la vie à trois ressortissants algériens qui effectuaient la liaison Nouakchott-Ouargla.

 » Nous œuvrons à sécuriser toutes les régions du pays », a indiqué M. Beldjoud dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture de la première session du comité bilatéral frontalier algéro-mauritanien, qualifiant l’assassinat des trois ressortissants algériens d »acte criminel lâche perpétré par le Makhzen ».

Le ministre mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Salem Ould Merzoug a souligné, de son côté, que son pays allait « continuer à assurer le bon voisinage et la paix et respecter les chartes du droit international », ajoutant que les relations « historiques » entre l’Algérie et la Mauritanie « se caractérisent par le bon voisinage et le travail au mieux des intérêts des deux pays et des deux peuples frères ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + 20 =