Arrivée en Algérie de 45 enfants palestiniens et 6 Algériens blessés

Quarante-cinq (45) enfants palestiniens et six (6) Algériens blessés ainsi que leurs accompagnateurs sont arrivés, jeudi soir à la base aérienne de Boufarik (Blida), en provenance de l’aéroport du Caire (Egypte), à bord de deux avions médicalisés des forces aériennes algériennes, pour leur prise en charge au niveau des hôpitaux militaires et cercles de l’Armée en Algérie, et ce en exécution de l’initiative du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Ces enfants blessés ont été accueillis par une délégation ministérielle composée du ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, et du ministre des Moudjahidine et des Ayant-droits, Laïd Rebiga, ainsi que de l’ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie, Fayez Abu Aïta, et de la présidente du Croissant Rouge algérien (CRA), Mme Ibtissem Hamlaoui.

A ce titre, la ministre de la Solidarité nationale a indiqué, dans une déclaration à l’APS, que « la solidarité algérienne avec le peuple palestinien est une qualité intrinsèque. Nous assistons aujourd’hui à l’arrivée de ce premier groupe afin de prendre en charge des blessés palestiniens de la bande de Ghaza, en exécution des instructions du président de la République ».

Pour sa part, le ministre de la Santé a souligné que l’évacuation de ces blessés palestiniens reflète la solidarité de longue date de l’Algérie avec la cause palestinienne et son peuple, comme en témoignent les efforts consentis récemment à l’ONU, évoquant les bons préparatifs sur les plans médical, technique et logistique pour prendre en charge ces patients.

Le ministre des Moudjahidine a, quant à lui, déclaré que l’Algérie accueille aujourd’hui des blessés parmi les enfants du peuple palestinien frère, en exécution des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, ajoutant que ces blessés seront pris en charge, sous tous les aspects, notamment sur le plan sanitaire. L’Etat algérien a assuré tous les moyens nécessaires à cet effet, a-t-il soutenu.

De son côté, la présidente du CRA a précisé qu’un total de 46 blessés à différents degrés et 67 accompagnateurs, ont été évacués et seront pris en charge par les services de santé militaire en Algérie, saluant les efforts considérables consentis par les forces aériennes pour les transporter à bord d’avions médicalisés.

Elle a fait savoir que d’autres contingents de rapatriement auront lieu ultérieurement. « Nous continuerons à envoyer à nos frères palestiniens à Ghaza des aides humanitaires », a assuré Mme. Hamlaoui, révélant qu’un pont aérien sera mis en place dès ce vendredi dans ce cadre.

Concernant la réaction des blessés à leur arrivée, Mme Hamlaoui a raconté l’histoire d’une mère d’un enfant grièvement blessé qui tenait à ce que son fils soit évacué dans notre pays.

Sur la piste d’atterrissage où des ambulances étaient stationnées, une triste ambiance régnait en raison des souffrances infligées par l’entité sioniste aux innocents enfants. Une entité qui viole quotidiennement les droits de l’homme dans les territoires occupés.

Les blessés et leurs proches ont, a cet égard, exprimé leur joie dès leur arrivé en Algérie qui a, de tout temps, embrassé la cause palestinienne juste et plaidé dans les fora internationaux pour la liberté du peuple palestinien et l’établissement de son Etat indépendant avec El Qods Echarif comme capitale.

Approché par l’APS, l’enfant Khaled Shokri a évoqué le drame vécu à Ghaza où il a tout perdu, son frère et son foyer, après un bombardement nocturne.

Pour sa part, Mme Farah Shady Salih (Djabalia) a raconté que sa maison avait été bombardée, faisant part du traumatisme qu’elle avait subi.

Parmi les blessés, il y’avait également des malades graves dont la vie est en danger, notamment après la rupture des médicaments dans les hôpitaux de Ghaza.

L’initiative du président de la République vise à prendre en charge 450 enfants palestiniens blessés pour bénéficier de soins, suite aux blessures et aux traumatismes dus aux bombardements sionistes barbares ayant ciblé des civils palestiniens dans la bande de Ghaza.

A cet effet, tous les moyens ont été mobilisés pour la réussite de cette opération à caractère humanitaire, qui sera suivie d’opérations d’évacuation ultérieures au profit d’autres catégories de blessés, notamment ceux amputés de leurs membres, ce qui témoigne clairement du soutien inconditionnel de l’Algérie au peuple palestinien frère dans cette dure épreuve qu’il traverse.

Par ailleurs, l’Algérie poursuit ses efforts incessants pour prendre en charge le rapatriement des ressortissants algériens bloqués dans la bande de Ghaza, en dépit des difficultés et des entraves rencontrées, et ce en coopération avec les autorités égyptiennes, le Croissant-Rouge palestinien, et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Parallèlement, l’Algérie, dans un vaste élan de solidarité, a mobilisé des avions pour acheminer les aides humanitaires à ceux qui sont bloqués dans la bande de Ghaza pour alléger leurs souffrances, sachant que l’opération se poursuit et sera suivie, au courant de la semaine prochaine, de l’envoi d’aides humanitaires supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =