ARNAQUE A OOREDOO ALGERIE: « Ranini » une offre à 40 DA imposée sans l’accord du client

Tous les usagers de la téléphonie mobile, sont victimes d’applications ou de publicités imposées malgré eux par les sociétés de téléphonie activant en Algérie. Les pouvoirs publics peu réactifs ferment les yeux, l’autorité de régulation des TIC semble totalement dépassée alors que l’association de protection du consommateur (APOCE) semble trouver son compte en regardant ailleurs. Ainsi et de fait, l’usager de cette téléphonie mobile, se retrouve abandonné a lui-même sans trouver a qui se plaindre alors qu’ils sont des milliers à se retrouver floués par une

« RANINI » c’est l’offre proposée aux clients par Ooredoo ou Nedjma, une offre permettant de choisir ou de configurer une musique ou des tonalités d’attente parmi un large catalogue de sonneries. Sauf que beaucoup de clients ne sont pas du tout intéressés par ces offres, mais la société Nedjma ou ooredoo, leur défalque automatiquement et sans leur consentement, la somme de 40 Dinars.

Une véritable arnaque à laquelle font face de très nombreux clients de la dite société, qui ne trouvent pas d’écoute ni auprès de cet opérateur et encore moins auprès de ses agences qui tiennent plutôt un langage de sourd pour tenter de berner le client.

Mais que fait donc l’autorité de régulation des TIC, qui se complet dans sa routine sans activer réellement dans ce qu’elle est censée faire, sinon pourquoi elle a été mise en place.

l’opérateur de téléphonie mobile propose des offres « Ranini » sur une large catégorie de musiques, Culture et Divertissement, catégorie Spirituelle, Catégorie Algérienne ou encore Catégorie Occidentale ou Orientale. c’est dire que les offres ne manquent pas et le matraquage est continu a tel point, que l’opérateur Oreedo ou Nedjma, ne prend même plus la peine d’attendre que l’usager accepte ces offres, il défalque automatiquement les 40 DA comme pour cette offre, sans accord au préalable du propriétaire de la puce qui se retrouve sans le savoir avec des sonnerie d’attente débiles qui étonnent parfois la personne qui appelle alors que l’intéressé lui-même n’est pas au courant de ce qu’il a au bout de son fil.

pou rappel, ce même opérateur Nedjma, prélevait à votre insu des sommes, sur votre compte téléphonique presque à chaque rechargement et ce, en lançant des « jeux » ou des « Quizz » alors que ce genre d’amusement n’intéresse pas tous les abonnés.

Ces derniers jours, nous avons pris soin de contacter le service client et souvent on est orienté vers un (e)conseiller(e) pour effectuer des réclamations, ces derniers répondent toujours, « je suis désolé, mais je dois vous orienter vers un collègue qui prendra vos doléances »

La lenteur commerciale et bureaucratique habituelle pour dissuader tout plaignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + sept =