APRES OUARGLA, LA PROTESTATION S’ELARGIT A D’AUTRES WILAYAS: L’emploi met le feu aux poudres dans le sud

Après le mouvement de protestation des jeunes chômeurs dans plusieurs localités de la wilaya d’Ouargla, voilà que le mouvement s’est élargi vers d’autres wilayas du sud du pays, pour les mêmes motifs. En effet, plusieurs localités et communes des wilayas d’El- M’ghair et d’El- Oued ont connu, ce mercredi 14 juillet 2021, des mouvements de protestation des jeunes chômeurs demandant leurs droits en poste d’emploi dans les sociétés pétrolières nationales et étrangères qui activent dans ces localités. Dans la wilaya d’El- Oued, de jeunes chômeurs du village Essouihle on procédé à la fermeture du siège de l’APC de Sidi Aoun et ont organisé une marche pacifique à partir de leur village jusqu’au siège de la commune. Des jeunes chômeurs des communes de Debile et Hassani A1bdelkarim ont fermé la route nationale n° 16 reliant la wilaya d’El Oued à Tébessa. Les protestataires ont demandé le limogeage du directeur de l’ANEM, l’accusant, avec le responsable de l’agence régionale de l’emploi, d’être derrière l’aggravation de la situation du dossier de l’emploi dans la région. Dans le commune Djamaa au nord-est d’El -oued, les jeunes chômeurs on coupé la route nationale n°3 qui relie les wilayas d’El- Oued et Touggourt, à l’aide des barricades et des pierres.

 D’autres revendications sociales scandées

La circulation a été complètement bloquée. Tous les véhicules et bus transportant des voyageurs à destination de Touggourt, Hassi Messaoud, Ouargla et la wilaya d’Illizi se sont arrêtés, précise encore la même source. Les habitants de la commune de Guemar dans la même wilaya ont également observé un mouvement de protestation pour demander l’annonce des listes définitives des bénéficiaires des logements sociaux. Les protestataires accusent, à travers leur mouvement, les responsables communaux de retard accumulé dans ce dossier demandant d’accélérer le tirage en présence les bénéficiaires. Pour rappel, plusieurs localités de la wilaya de Ouargla connaissent les mouvements de protestation de jeunes chômeurs depuis plusieurs jours. Ces derniers jours, des échauffourées on été signalées dans plusieurs régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =