Annulation de la peine de 3 ans de prison ferme prononcée à l’encontre de Abdelhamid Melzi

La chambre pénale près la Cour d’Alger a décidé, dimanche, d’annuler la peine de 3 ans de prison ferme prononcée à l’encontre de l’ex-directeur de la résidence d’Etat « Sahel », Abdelhamid Melzi, condamné en décembre dernier par le tribunal correctionnel de première instance de Dar El-Beïda.

La même juridiction a prononcé la nullité des procédures de poursuite contre M. Melzi, poursuivi pour importation de marchandise avec surfacturation pour transférer des fonds vers l’étranger en sa qualité de représentant et de Président-directeur général de l’Entreprise de gestion touristique EGT-Sahel.

La chambre pénale près la Cour d’Alger a, en revanche, condamné dans la même affaire la Société d’investissement hôtelier (SIH) à une amende d’une valeur de 645 millions de DA.

Quant à l’action civile, la même instance a déclaré irrecevable la constitution du Trésor public partie civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =