Algérie-Italie: le projet du nouveau gazoduc, extrêmement important, sera réalisé en peu de temps

Le président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune a affirmé, lundi à Alger, que le nouveau projet de gazoduc entre  l’Algérie et l’Italie revêtait « une importance extrême » et « sera réalisé en  peu de temps », pour permettre à l’Algérie d’exporter outre le gaz,  l’électricité, l’ammoniac et l’hydrogène.

S’exprimant lors d’un point de presse avec la présidente du Conseil des  ministres italien, Giorgia Meloni, le président Tebboune a indiqué que « la  durée de réalisation de ce projet est laissée à l’estimation des  techniciens. Néanmoins, je crois qu’elle sera courte, d’autant que nous  nous sommes mis d’accord sur le projet de gazoduc et avons signé un accord  à son propos aujourd’hui, pour le lancement de l’étude puis la  réalisation ».

Après avoir rappelé que ce gazoduc acheminera outre le gaz, l’électricité,  l’hydrogène et l’ammoniac, le président Tebboune a réaffirmé « l’importance  extrême de ce projet qui érigera l’Italie en hub de distribution de ces  produits énergétiques vers l’Europe ».

Le président de la République a, par ailleurs, salué la coopération  stratégique entre les deux pays dans le domaine énergétique. L’Algérie,  poursuit le président Tebboune, « est considérée comme un fournisseur  principal et nous souhaitons passer à une nouvelle étape avec les Italiens  car l’Italie sera un hub pour la distribution de l’énergie (électricité,  gaz, ammoniac et hydrogène) vers l’Europe ».

De son côté, Mme Meloni a souligné l’importance de sa visite de travail et  d’amitié en Algérie, qui intervient à l’occasion du 20e anniversaire de la  signature du Traité d’amitié et de bon voisinage entre les deux pays,  ajoutant que son pays aspirait à « l’augmentation des exportations  algériennes de gaz vers l’Italie et, partant, de l’Algérie vers l’Europe ».

Meloni : l’Algérie bien placée pour devenir un leader énergétique en  Afrique et dans le monde

Elle a fait savoir que l’Algérie et l’Italie étudiaient, à cet effet, la  réalisation d’un nouveau pipeline qui permettrait aussi de transporter de  l’hydrogène et de l’électricité, soulignant que son pays souhaitait  diversifier son partenariat avec l’Algérie, notamment dans les domaines des  infrastructures numériques, des communications, de la biomédecine, de  l’industrie et des énergies renouvelables.

La responsable italienne a ajouté que dans le contexte de la crise  énergétique que traverse l’Europe, l’Algérie peut « devenir un leader aux  niveaux africain et mondial, et l’Italie est la porte d’entrée pour la  fourniture de cette énergie à l’Europe ».

En réponse à une question sur la nouvelle loi algérienne sur  l’investissement, la présidente du Conseil des ministres italien a affirmé  que ce cadre juridique boostera les investissements étrangers et italiens  en Algérie, indiquant que « plusieurs sociétés italiennes souhaitent  aujourd’hui établir des projets en Algérie, qui est un pays important et un  partenaire stratégique ».

Mme Meloni a également évoqué « le plan Mattei » pour le développement de la  coopération entre l’Italie et l’Afrique, affirmant que dans un premier  temps, l’attention sera portée sur la région de la Méditerranée, « l’Afrique  du nord étant prioritaire, notamment l’Algérie, partenaire essentiel, le  plus stable et le plus stratégique ».

Nous considérons que l’Algérie est un partenaire très important dans le  cadre du plan Mattei pour l’Afrique, ce projet ambitieux lancé par le  gouvernement italien et basé sur un modèle de coopération à équidistance  avec les pays de la rive Sud de la Méditerranée, en vue de transformer  plusieurs crises de l’heure en nouvelles opportunités et en un potentiel  nouveau », a-t-elle ajouté.

Mme Meloni a exprimé la volonté des parties algérienne et italienne à  établir un modèle de coopération à même de réaliser une coopération  satisfaisante pour les deux parties, soulignant que l’Algérie est  considérée comme premier partenaire commercial de l’Italie sur le continent  africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − cinq =