AGRESSION SIONISTE CONTRE GHAZA : Don de l’Association « El Baraka » aux victimes palestiniennes

L’Association caritative algérienne « El Baraka » a lancé jeudi à Alger une initiative pour la prise en charge des victimes de la bataille « Seif El Qods » suite à la récente agression sioniste contre la Bande de Ghaza, 300 victimes palestiniennes ayant bénéficié d’aides financières. Dans une allocution lors d’une cérémonie organisée au siège de l’association à Alger, en coïncidence avec celle tenue par visioconférence au siège de l’association dans la bande de Ghaza, soumise à un blocus, l’ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie, Amine Makboul a salué l’initiative de l’association, affirmant que les Palestiniens sont conscients de la solidarité et du soutien exprimés par les Algériens, peuple et gouvernement. Lors de la cérémonie de remise des enveloppes financières, organisée en hommage au défunt journaliste Slimane Bakhlili et en coïncidence avec le double anniversaire des fêtes de l’indépendance et de la jeunesse, M. Makboul a précisé que « le soutien des Algériens en faveur de leurs frères palestiniens ne date pas d’aujourd’hui, mais remonte à l’ère de Salah Eddine El Ayoubi ». Cette cérémonie qui a vu la présence de l’ambassadeur de la République islamique d’Iran en Algérie, Hussein Mashalchi et du Conseiller de l’ambassadeur tunisien à Alger, a été l’occasion pour l’ambassadeur palestinien de saluer la Révolution algérienne qui « était un exemple pour le lancement de la révolution moderne en Palestine ». S’agissant du feu Slimane Bakhlili, M. Makboul a tenu à indiquer qu’il « vivait la souffrance du peuple palestinien et soutenait fermement la cause palestinienne ». De son côté, le président de l’Association « El Baraka », Ahmed Ibrahimi a souligné que la distribution des aides financières sur les victimes de la bataille de « Seif El Qods » était « un devoir envers le peuple vaillant de la Palestine ». Les participants à la cérémonie ont porté des témoignages vivants sur le défunt journaliste, en se félicitant de ses qualités et de ses œuvres dans les domaines des médias et de la culture, à l’image des célèbres émissions « Khatem Souleymane », « Chaair Errassoul », « Nour Ala Nour » et « Hadainah Ennajdain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + trois =