50 CAS DE CORONAVIRUS PRIS EN CHARGE QUOTIDIENNEMENT :La situation est très inquiétante à Oran

La situation épidémiologique qui prévaut à Oran est vraiment inquiétante ces derniers jours. Avec 190 cas en hospitalisation interne, dont 16 cas en service de réanimation par les unités Covid. Les cas de personnes atteintes de Covid-19 sont en forte hausse, et si l’on s’en tient aux chiffres officiels, on apprend qu’en seulement deux jours, soit dimanche et lundi  dernier, ce sont 50 nouveaux cas qui sont enregistrés quotidiennement à Oran, faisant porter la totalité à 190 personnes ayant contractées la Covid-19 dans le territoire de la wilaya.  Le personnel soignant craint d’être durement touché par la propagation du virus, puisque des dizaines de médicaux, entre médecins, infirmiers, ambulanciers ou autres, ont contracté ce virus au fil de ces dernières semaines. Cela va sans dire que les hôpitaux oranais sont d’ores et déjà surchargés, et à cette allure, les médecins, infectiologues, pneumologues et autres responsables sanitaires craignent une saturation totale, dont les effets catastrophiques iront crescendo. Beaucoup, en effet, appréhendent une importante vague,  notamment du virus Delta, avait annoncé le professeur, Nadjet Moufok, du service infectieux au CHU.  Pour beaucoup de médecins, à Oran, à l’instar des autres villes algériennes, c’est seulement maintenant que nous atteignons le pic. Les cas positifs, qui ont des symptômes de coronavirus, ils restent à l’hôpital. Cela dit, quand on a affaire à des cas asymptomatiques porteurs de virus, ils sont conduits vers le nouvel hôpital 240 lits, qui a ouvert récemment ses portes pour n’accueillir que les cas asymptomatiques». Ce nouvel hôpital, se trouvant à Haï Nedjma (commune de Sidi El Chahmi), a été aménagé en centre anti-Covid, et est toujours sous la tutelle de l’Etablissement hospitalier universitaire d’Oran (EHU).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + cinq =